jeudi 19 avril 2012

Voyage au cœur de l’art contemporain

Voyage au cœur de l’art contemporain

Premier acte : Visite de la Saatchi Gallery


Ce jeudi 29 mars 2012, nous (plusieurs passionnées d’art) sommes allées visiter une des expositions de la Saatchi Gallery de Londres afin d’approfondir toujours davantage notre connaissance et… compréhension de l’art contemporain.
En résumé, trop peu de surprise. Qu’est-ce qui motive un artiste aujourd’hui ? A regarder de près, on a le sentiment que seule la reconnaissance est visée. Vous me direz que cela a toujours été ainsi et que le mythe de l’artiste révolté et torture n’est qu’une posture, un habit d’apparat.   
Oui ! L’humain est essentiellement superficiel, vaniteux et il adore les cadres et les codes afin de s’assurer une reconnaissance, d’où peut-être ce sentiment étrange de toujours voir la même chose malgré la diversité grouillante de l’art contemporain et actuel. Au fil de cette visite nous avons eu une belle leçon d’académisme contemporain.
Ces artistes sont prolixes, ils adorent faire des références a l’art moderne, s’interroger sur les souffrances actuelles, les impasses de la société et des politiques. Mais vivent-ils vraiment ce qu’ils dénoncent ? Pour certains, oui ! Mais pour l’ensemble ?? Rien n’est certain.
Et les critiques, ne ressemblent ils pas parfois voir trop souvent  à des promoteurs plutôt qu'a des esprits libres et critiques ? N’oublions pas que « Sans la liberté de blâmer, il n’y a pas d’éloge flatteur » (Beaumarchais). Ce qu’il serait bon de rappeler à certains artistes !!! Car de nos jours, il semble toujours aussi difficile de critiquer. Des artistes, comme Damien Hirst, n’hésitent pas à crier au scandale dès qu’un jugement négatif ose être émis sur leurs œuvres. Pourtant, ils n’ont souvent rien des artistes maudits (HIRST pour ne citer que lui, un des premiers du top 10 du marché de l’Art contemporain), c’est peut-être cela le problème d’ailleurs LOL !?
A suivre……